EURONANTES : GARE LAMOTTE ORGANISE UNE VISITE ARCHITECTURALE DU CHANTIER DU VENDÔME

Publiée le 18 Juin 2019 dans Événement

Le 18 juin prochain, Lamotte vous propose de visiter en avant-première, le chantier du Vendôme au coeur d’Eurogare Nantes. Guidée par l’architecte Olivier Arene Ateliers 2/3/4/, cette visite vous permettra de découvrir ce bâtiment emblématique, encore brut de béton et comprendre le parti pris architectural, avant sa livraison prévue cet été.

À l’avant-garde des nouvelles approches des espaces de travail, Lamotte propose avec Le Vendôme ce qui préfigure l’immobilier tertiaire de demain : des espaces de travail lumineux et largement ouverts sur l’extérieur, un jardin suspendu de près de 500 m² et 5 autres terrasses accessibles, avec le bien-être des collaborateurs comme fil conducteur.

LE VENDÔME, LE PLUS GRAND IMMEUBLE DE BUREAUX D’ICI 2019

Largement ouvert sur l’extérieur et la lumière, agrémenté d’un jardin aérien luxuriant de plus de 500 m², le Vendôme est le parfait exemple de l’expertise de Lamotte en immobilier tertiaire. Ce nouvel ensemble a été dessiné par l’architecte parisien Olivier ARENE, ATELIERS 2/3/4/.

Situé au coeur d’un emplacement privilégié, à seulement 100 m de la nouvelle gare, il réunit dans un seul espace, bureaux, services et jardin, concrètement :
  • 8 400 m2 de Surface de plancher.
  • Au rez-de-chaussée : est prévu un espace de restauration de type coffee-shop, pour continuer de structurer le quartier avec des services, et animer la ville.
  • Les Francas : une association d’éducation populaire en direction de la jeunesse occupera une grande partie du RDC et du 1er étage, sur près de 1 100 m².
  • 6 700 m² de bureaux, répartis sur 8 étages, soit des plateaux de 670 à 1 400 m², sont d’ores et déjà dédiés à un espace de Flex Office, dont l’ouverture est prévue pour début 2020.
  • Le Vendôme est certifié BREEAM very good « Building Research Establishment Environmental Assessment Method », ou la méthode d’évaluation de la performance environnementale des bâtiments. C’est la garantie que Lamotte Promoteur et ses partenaires, s’engagent à respecter au mieux l’environnement dès la conception des plans et ce jusqu’à la fin de vie du bâtiment, englobant ainsi toute la durée de vie du bâtiment.
  • Des parkings Bipark seront installés en sous-sol. Un système innovant, que Lamotte Promoteur est le seul à proposer sur Euronantes. Celui-ci offre l’avantage de mieux gérer l’espace en doublant la capacité de stationnement en vertical.
  • La livraison est prévue pour l’été 2019
ZOOM SUR EURONANTES GARE

Centre d’affaires européen, Euronantes Gare est un projet urbain ambitieux mené par la SEM Nantes Métropole Aménagement.

Le programme comprend :
  • 2000 logements dont 30 % de logements sociaux et 25 % de logements abordables (134 000 m² SHON)
  • 200 000 m² de bureaux et activités
  • 15 000m² de commerces
  • 40 000 m² d’équipements publics (piscine, collège, gymnase, parking…)
  • 12 ha d’espaces publics
L’aménagement des espaces publics a été conçu par l’Atelier Ruelle (Elisabeth Georges et Gérard Pénot)

LE POINT DE VUE D’OLIVIER ARENE ARCHITECTE, ATELIERS 2/3/4/.

Pour Olivier Arene, le point de départ du Vendôme c’est avant tout l’urbanisme et la fiche de lot dans cette ZAC d’Euronantes Gare. Partant de là nous avons suivi deux directives importantes imposées par Gérard Penot, urbaniste pour l’Atelier Ruelle de toute la ZAC et son associée Elisabeth George : à savoir, la transparence urbaine et le concept du « volume du piéton » et. Le Groupe Lamotte nous a, quant à lui, demandé de concevoir un bâtiment autour du bien-être des futurs occupants, faisant la part belle à la lumière mais aussi à l’intimité. Le traitement du jardin, également imposé par l’urbaniste, était aussi une attente forte du promoteur, en lien toujours avec le bien-être des occupants, mais aussi par soucis de préserver le rapport au ciel et l’espace public.
  • Le porche
Pour respecter la transparence urbaine et le volume du piéton il était nécessaire pour nous de permettre aux piétons de pouvoir cheminer à travers les immeubles, et c’est le cas au Vendôme grâce à son porche. Ce dernier permet visuellement et physiquement aux piétons, au soleil et à la lumière de traverser l’immeuble. Nous avons transcendé le porche qui accueille le hall avec un escalier mis en valeur dans un vaste volume vitré. Cela permet d’agrandir visuellement le porche grâce à la transparence du hall. Proposer des éléments urbains qui permettent à l’oeil de traverser les îlots, de voir plus loin, est un véritable parti pris architectural. Chez Ateliers 2/3/4/ nous voulons nous ouvrir à l’autre c’est pour cela que nous proposons des « intériorités ouvertes », qui sont données à voir sur la ville. Comme disait Le Corbusier, il faut donner pour recevoir, c’est que nous proposons avec le Vendôme.
  • La forme urbaine
La forme urbaine a aussi été un enjeu pour nous. En effet, la parcelle est complètement loufoque avec 6 angles et seulement 2 angles droits à l’ouest. En ce sens, la position du Vendôme est un peu comme le célèbre Flat Iron de New York. Globalement c’est un carré plus un triangle. Il était donc réellement difficile de construire un plateau de bureaux sur une telle parcelle, tronquée en biais, tout en maintenant de la transparence urbaine et de la commercialité. C’est pour cela que nous sommes partis sur un immeuble en 2 parties :
  • La première partie sur 8 niveaux est un carré de 35 m de haut à l’ouest.
  • La seconde partie, sur 4 niveaux est un triangle de 13 m de haut à l’est.
  • Et deux plateaux de bureaux qui se connectent d’est en ouest. La divisibilité des plateaux a été un vrai souci et une réelle attente du Groupe Lamotte.
     
  •  La skykline
L’autre intérêt de ces altimétries est aussi de créer une skyline : une ligne de ciel qui fait la différence entre ce qui est construit et le ciel. Celle-ci permet notamment d’apporter de la lumière dans l’espace public, d’aérer et de faire varier les masses bâties.

Le Vendôme est situé à proximité de grandes avenues mais aussi de ruelles piétonnes qui posent la question des vis-à-vis. Dans ces rues étroites il n’est pas possible d’avoir de bâtiment trop haut. Donc les 2 niveaux du bas de l’immeuble sont dédiés à la rampe d’accès au parc de stationnement qui est ainsi magnifiée. Nous avons ensuite 2 niveaux de bureaux et l’immeuble se retraite à nouveau afin de gagner de l’espace, de l’intimité, vis-à-vis de l’immeuble qui lui fait face.

Tous les éléments techniques ont été placés sur la partie ouest, sur le toit, et masqués par des éléments de façade dans un étage plus haut dont les fenêtres sont transcendées et constituent une forme d’attique qui termine le bâtiment. Cela participe aussi à la skyline, il y a ici 3 hauteurs différentes dans un seul immeuble
  • La matérialité
Le Vendôme est construit sur une zone sismique ; nous avons donc fait le choix d’un béton préfabriqué, matricé et porteur. Cela impose de monter les panneaux dans le cycle de fabrication du chantier. Notre objectif était aussi de proposer un matériau pérenne. Ces panneaux de 30 cm d’épaisseur auxquels s’ajoutent 15 cm d’isolation intérieure apportent de la profondeur aux fenêtres et de la puissance au bâtiment. L’immeuble paraît cossu, grâce à sa matérialité et la profondeur des fenêtres. La matrice a été choisie pour accrocher la lumière et conférer noblesse et robustesse à la façade.
  • Les fenêtres
Elles sont volontairement étroites avec 75 cm de large, mais vitrées sur toute la hauteur. On dit à Nantes que le soleil se lève plusieurs fois par jour ; nous permettons ainsi de voir ce ciel vivant depuis son bureau. Cette hauteur et cette profondeur permettent de diffracter la lumière (transformer la lumière incidente en lumière réfléchie, beaucoup plus confortable pour des espaces de travail). La profondeur du tableau va protéger naturellement du soleil d’un côté et réfléchir la lumière sur l’autre. Ce choix apporte aussi de l’intimité : on choisit ce que l’on veut voir et/ou montrer, notamment à l’immeuble en vis-à-vis.
  • Le jardin
Celui-ci a été imposé par l’urbanisme, pour donner un sentiment de vie depuis l’espace public. Nous avons pris de parti de concevoir un jardin généreux offert à la vue des riverains, à la ville et aux occupants de l’immeuble, car c’est une partie commune. Nous avons conçu ce jardin comme un jardin romantique à l’anglaise pour avoir de grands arbres.

Télécharger le communiqué de presse
 

Partager l'actualité

Retour aux actualités