À ANTONY : LAMOTTE LANCE LA COMMERCIALISATION DE VILLA DE L’ORANGERIE

Publiée le 06 Juin 2019 dans Événement

Les 7, 8 et 9 juin prochains, Lamotte lancera la commercialisation de son nouveau programme en île de France : La villa l’Orangerie à Antony, 30 appartements de standing situés à proximité immédiate du Parc de Sceaux. Depuis 65 ans, Lamotte développe des programmes immobiliers reconnus pour leur sérieux et la qualité de leurs prestations. Lauréat de projets ambitieux dans le paysage du Grand Paris, Lamotte participe à sa dynamique en donnant vie à des réalisations de référence.

SIGNES INTÉRIEURS DE BIEN-ETRE

Villa de l’Orangerie, imaginée par AJT Architecture, s’inscrit au cœur d’un environnement résidentiel, à proximité immédiate du Domaine de Sceaux, créé par Colbert. La résidence en préserve l’esprit pour donner vie à une composition élégante, caractérisée par des percements réguliers et de hautes ouvertures avec, en dernier étage, un couronnement en comble.

La résidence se compose de 30 appartements de standing, du 2 au 4 pièces. Tous sont équipés d’un balcon, terrasse ou jardin privatif. Pour son nouveau projet francilien Lamotte a sélectionné les meilleurs matériaux et des équipements contemporains de haute qualité, alliant ergonomie et design pour vous accompagner dans votre nouveau cadre de vie. La livraison est prévue au deuxième trimestre 2021.

Promesse d’un confort haut de gamme, les appartements de Villa de l’Orangerie proposent des prestations remarquables qui privilégient la qualité des marques et des équipements, gage de sérénité et de sécurité. Les appartements peuvent bénéficier également des dernières technologies de la domotique avec une installation évolutive. Conçus selon les exigences de la construction durable, tous les appartements offrent des volumes clairs, fonctionnels et de belles orientations. Depuis les terrasses du dernier étage, la vue se dégage sur l’environnement végétal du quartier.

LE MOT DE L’ARCHITECTE

« Dans une volonté de requalifier l’entrée de ville d’Antony et donner de la cohérence à cet îlot aujourd’hui disparate, le projet s’inscrit de façon douce dans le tissu urbain environnant. C’est sous l’influence de la rigueur d’André Le Nôtre, concepteur du parc de Sceaux et dans un profond respect du standing d’Antony, que le projet puise son inspiration dans le langage de l’architecture classique. La recherche de lignes épurées, l’utilisation de matériaux nobles et pérennes comme la pierre naturelle et le zinc, l’ordonnancement régulier des façades et le couronnement d’un toit à la Mansart apparaissent alors comme une évidence dans ce contexte si particulier de l’avenue Aron. » AJT Architecture.

Télécharger le communiqué de presse
 

Partager l'actualité

Retour aux actualités